real-estate-tag-line

Défendre toute bonne cause peut conduire au sacrifice suprême

il y va de la défense de la liberté, de la paix, de l’Etat de droit, de l’indépendance /souveraineté internationale, du contrôle des ressources naturelles d’un pays par ses fils, enfin de tout ce qui peut contribuer au mieux–être des générations futures.
Il nous rappelle ce grand homme d’Etat européen qui disait à ses concitoyens qu’il est un mortel, et oui nous sommes des mortels. Mais, n’oublions point, que la destruction peut se manifester sous sa forme la plus vicieuse et là il s’agit de s’attaquer à notre intégrité et à notre honneur par le truchement de diffamation, de l’intoxication, de la délation, de la distorsion de nos idées et de nos intentions…etc. Sur ce terrain précis, nous avons toujours individuellement et collectivement nos actes et les faits comme réponse.
Les Africains se doivent de se rendre à l’évidence que ni les amis de ce continent (Dieu seul sait que ces bonnes volontés se dévouent corps et âmes pour notre cause : l’éradication de la pauvreté, les soins aux plus démunis et bien d’autres actions humanitaires) ne pourront aller au-delà de leur mission. En dernier ressort, l’Afrique sera pour les générations futures ce que nous en ferons aujourd’hui.
Les Africains se doivent également d’accepter de se voir traîner dans la boue et reconnaître que si la lutte se centrait sur leur personne, elle est d’avance perdue. Toutefois, si une telle lutte est menée au nom des générations futures, les combattants de la liberté et /ou défenseurs des bonnes causes peuvent commencer à célébrer la victoire dès son engagement/ déclenchement.
Il s’agit en fait d’une victoire infailliblement gagnée pour et au nom de la postérité. Aujourd’hui plus que jamais, aucun Africain ne peut se soustraire à la lutte pour la bonne cause et consentir les sacrifices inhérents pour faire de ce continent au bout de ce siècle, cette Afrique de nos rêves et de nos réalités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reste loin de la colère, car la colère nous jette dans l'abîme des enfers.

- La patience avec la famille c'est l'amour.
- La patience avec les autres c'est le respect.
- La patience avec soi-même c'est la confiance.
- La patience avec Dieu c'est la foi.

Chaque épreuve dans notre vie nous rend amers ou meilleurs.
Chaque problème vient pour nous détruire ou nous construire.
Le choix est le nôtre, que nous soyons victimes ou victorieuses.

Les belles choses ne sont pas toujours bonnes, mais les bonnes choses sont toujours belles.

Le bonheur te rend tendre, mais aussi être tendre donne le bonheur.
Qui juge avant la colère est un sage, car de tous les conseillers la colère est le pire.
...

View on Facebook

Nous sommes les premiers acteurs de notre destruction.

Nous avons oublié le premier principe de l’humanité : l’amour de son prochain.

Je suis dévasté par la haine qui domine sur cette terre, je vous concède cette petite victoire vous les hommes sans cœur, mais elle vous sera de courte durée. Je sais qu’elle vous accompagnera chaque jour et que nous nous retrouverons dans ce paradis des âmes libres auquel vous n’aurez jamais accès.

Cette haine de l’homme, j’appelle cela une tragédie humaine. Comment voulez-vous vaincre la haine, vous qui vous entretuez entre victimes ? Un homme dangereux répand à sa mort les graines d'autres hommes dangereux, c'est le pouvoir des êtres humains. Tuer cet homme revient à enfanter la haine, maintenant, sauvez cet homme, venez l'aider à résoudre le problème primordial qui a créé sa haine, et là seulement vous tuerez la haine dans le coeur des hommes.

Soyons patient pour voir la main de Dieu dans notre vie pour combattre cette haine dans le coeur des hommes. Mais Dieu ne fait que suivre son plan établi. L’ennemi, la haine de l’homme peut passer par tous les moyens pour te déstabiliser, mais si Dieu dit oui qui peut dire non.

"Tant que l’être humain ne prendra pas la peine d’écouter avec son cœur le monde s’entre-déchira"

"Dieu n’est pas dans les murs de Pierre mais dans le Cœur des Hommes"
JEAN MARC HENRY
...

View on Facebook