real-estate-tag-line

Je n’ai toujours pas compris qui est né en premier

Je n’ai toujours pas compris qui est né en premier: la paix ou la guerre mais nos femmes pleurent. Les guerres débutent toujours par une poignée de personnages pervers, ayant le pouvoir et pour qui la vie humaine n’a que peu de valeur, mais aussi et surtout par d’autres, beaucoup plus nombreux, et suffisamment bêtes pour aller risquer leurs vies sur le champ de bataille. “L’oppression d’un peuple ou même d’un simple individu est l’oppression de tous et l’on ne peut violer la liberté d’un seul sans violer la liberté de chacun.” Avec toutes ces souffrances autour de soi, on en vient à avoir honte d’accorder tant d’importance à soi-même et à ses états d’âme quand temps de gens souffrent autour de nous a cause de notre silence. L’ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine et la haine conduit à la violence. Voilà l’équation. Si la non-violence est la loi de l’humanité, l’avenir appartient aux femmes. Qui peut faire appel au coeur des hommes avec plus d’efficacité que la femme ? La victoire obtenue par la violence équivaut à une défaite, car elle est momentanée. La non-violence est infiniment supérieure à la violence, le pardon est...

Lire la suite

On est le Diable – on ne le devient point

On est le Diable, on ne le devient point. Le diable a le pouvoir de nous tourmenter, mais nous avons le pouvoir d’avoir des amis. Ainsi lui, seul ne peut vous tourmenter avec sa force contre le pouvoir infini des liens qui vous unissent, celui d’un peuple opprimé. Un tyran c’est un diable sans corne. La sorcellerie du tyran, elle se définit comme étant le fait de donner au faux une apparence vraie. Elle résulte d’un pacte conclu entre les diables et le sorcier dictateur dans le but de faire du mal. Elle peut avoir des conséquences fâcheuses sur la santé physique ou mentale de celui qui y croit. La sorcellerie du tyran est généralement utilisée pour provoquer la désunion pour la domination. Même si vous ne pouvez pas ouvertement affirmer vos opinions à cause des conséquences défavorables qui pourraient en découler ou simplement par peur ou manque de courage, vous pouvez en dernier lieu être malgré tout honnête avec vous-même en soutenant et défendant les idées politiques et religieuses qui vous tiennent le plus à cœur. Car la force de la tyrannie est votre silence. Un peuple qui suit le diable est un peuple sans avenir.

Lire la suite

Et si vous décidiez de contribuer à élever une Afrique libre.

Et si vous décidiez de contribuer à élever une Afrique libre. Je veux commencer un processus qui parlera des mentalités, des comportements qui sont responsables de la pauvreté de l’Afrique. Je ne parle pas ici d’individus mais plutôt de mentalités. En effet, je veux attirer l’attention du lecteur ou de la lectrice que vous êtes sur les vraies questions. Pourquoi vous limiter à vivre votre vie pour vous seul ? Quel héritage voulez vous laisser à vos enfants? Il y a un proverbe tiré des saintes écritures qui dit « l’homme de bien laisse un héritage aux enfants de ses enfants ». Depuis que je l’ai connu, je me pose toujours cette question : « quel héritage vais-je laisser à mes enfants ». Cet héritage ne se limite pas à un compte en banque fourni ou encore de la notoriété mais va plus loin. Cet héritage inclut des valeurs, des principes, un sentiment de fierté de la gratitude, des standards de vie. Car vous pouvez laisser de l’argent à votre descendance, mais si vous n’accompagnez pas cela de valeurs et de sentiments constructifs, vous aurez travaillé en vain car cet héritage se perdra. Vous avez la capacité de choisir quelle...

Lire la suite

Enfants de la rue

Nous assistons de nos jours à un phénomène nouveau Celui des enfants de la rue. Les enfants de la rue ? Ce sont ceux qui sont issus d’un milieu socio culturel défavorable. Ils n’ont que la rue pour dernier recours. Ils mendient leur pitance pour survivre. Ils sont exposés à toutes les intempéries, à tous les degrés du mal, le mal dont ils endurent dans leur chair. Tous les jours, ils arpentent les rues pour tenter leur chance très aléatoire. Ils sont suspectés de vol et sont enfermés à cause d’un pain parfois. Ils sont en tout cas condamnés à la vindicte populaire, haïs de tous ! Qui peut prendre leur défense ? Pensez à euz ! Pensons à cette catégorie d’enfants vulnérables. Ayons de la compassion envers eux. Intégrons – les dans nos milieux car qui n’aime pas son frère cesse d’être homme. Quel humanisme ! Mettons – les dans les conditions décentes, dans les conditions soit quelques peu acceptables et ils nous afficheront une surprise. Ils changeront même radicalement pour le plus grand plaisir de tous. Enfants de la rue Que nous ayons honte d’entendre ces mots pendant que nos pays ne manquent pas de moyens de les...

Lire la suite

Changer notre vision du monde pour penser autrement le développement

Pour penser autrement le développement il nous faut donc changer notre vision du monde, notre rapport à la nature et notre conception de la richesse économique. Un tel changement ne peut pas se faire seulement en « Parole » notre mode de développement actuel, il ne peut pas non plus être le résultat d’une révolution politique et économique (sortir du capitalisme). Nous sommes individuellement et collectivement appelés à un changement bien plus profond, à une mutation ou plutôt à une métamorphose qui passe par un questionnement des fondements mêmes de notre culture et par la redécouverte d’une vie spirituelle qui est potentiellement présente en chaque être humain. c’est notre corps et plus fondamentalement c’est le souffle, la force de vie qui habite chaque être. Par là, nous sommes conduits à repenser ce qui fonde notre solidarité aux autres hommes, et plus globalement à tous les êtres vivants. le visionnaire se conçoit comme le songeur ou le mage, dont le flambeau éclaire cette marche à l’Idéal pour le reste de l’humanité.

Lire la suite

Je suis dégoûté

je regrette pourquoi ma propre mère m’a mis au monde, ne vaut mieux mourir que de rester les mains croisées, je hais le monde des êtres humains, ce sont des lâches, des hypocrites, des méchants, des égoïsmes, riez bien, mangez bien, pendant que l’on tue nos enfants, les femmes, les bébés, on les viole, les tortues comme des bêtes, la seule chose, chacun de vous récoltera ce qu’i a semé, quelle est notre mission sur cette terre, pendant que l’on dépense des milliards pour des congrès sur la paix dans le monde sur la démocratie sur la liberté des peuples. Les femmes qui changent des seins comme des culottes, pourquoi ne pas remplacer les escargots, ces fantômes suceront vos sangs jusqu’à vos os, nous mettons des enfants au monde, mais ces enfants nous n’appartiennent pas, comme aimaient ces enfants et oublier qu’ils sont entourés des enfants qui vivent dans la souffrance, nous sommes tous concernés, coupables, quelle honte de saleté, barbarie, sauvagerie, certains sont nés chez l’âne grandissent chez le chameau, nul ne sait de quoi demain ne sera fait, nous tous nous allons crevés bons entendus salut. tout cela par nos peurs des tyrans a cause de notre égoïsme...

Lire la suite

Afrique, continent de toutes les souffrances et de toutes les miseres. pitie!

Afrique, berceau de l’humanité devient aujourd’hui temple des souffrances, terre des misères. Afrique, Continent riche devient un désert où les cadres et les intellectuels broient la misère dans le chômage et où les enfants, à cause des affres des guerres sans cesse et des maladies, croient pouvoir construire leur avenir dans le service militaire ou trouver asile en allant dans la rue. Beaucoup d’Africains ont peur de réfléchir ou ne veulent pas réfléchir. Beaucoup ont peur de parler ou ne veulent ou ne peuvent pas parler. Beaucoup ont peur d’agir ou ne veulent pas agir. Quand on sent que quelqu’un veut devenir quelque chose, on élimine! En réalité, il y a une mentalité et une méchanceté africaine qui ne permettront jamais et jamais encore le décollage et le progrès du continent noir. Les puissances étrangères maintiennent tactiquement l’Afrique dans la misère. L’Afrique se refuse-t-elle, ou tarde-elle à payer le prix imaginaire et réel de l´avenir de ses propres enfants ? Ou les forces occultes des dictateurs sorciers qui l´entravent et la menacent sont plus fortes que la volonté du peuple ?  

Lire la suite

l’Eternel

Posons-nous la question: Gardons-nous une conscience délicate et sensible devant Dieu ? Comment réagissons-nous quand Dieu nous met face à nos fautes ? Essayons-nous d’endormir par des plaisirs les tourments de la mauvaise conscience ? Faisons-nous la moitié du chemin, en reconnaissant seulement notre péché devant Dieu mais en nous justifiant devant les hommes, ou en accusant les autres ? Ou reconnaissons-nous spontanément notre culpabilité, à la fois devant Dieu et devant les hommes ? C’est seulement lorsqu’il est dans nos habitudes d’agir de cette dernière manière que Dieu peut nous considérer comme des hommes et des femmes « selon son cœur » !

Lire la suite

Quote

Si la patience supporte tout, la bonté est prête à beaucoup donner. Supporter, c'est dépasser le mal; être plein de bonté, c'est faire le bien. Non pas seulement un sentiment de générosité, mais la générosité en action; non pas simplement désirer le bien des autres, mais faire tout ce qu'il faut pour leur bien. La bonne semence est dans notre cœur.

La bonté l'avenir de l'humanité

 

La jalousie la médisance et la calomnie tuent…. à méditer !

Sous l’influence des ténèbres : la jalousie, la médisance et la calomnie tuent! Voilà un sujet « vieux comme le monde », hélas toujours d’actualité; dont, je vous donne quelques appréciations quant à l’attitude à adopter face à ce genre de situations, rien d’autre…  -Tel est bien le malheur profond de la jalousie que de ne pouvoir s’exprimer sans attirer la haine ou le mépris. (Eugène Cloutier – Les jaloux sont comme les fous et les ivrognes, ils ne se rendent jamais compte de leurs souffrances. La jalousie provient du manque de confiance nos pas envers l’autre(les autres), mais envers soi-même. (Eugène Cloutier) De la médisance et de la calomnie Médire, c’est dire du mal de quelqu’un. Calomnier, c’est dire du mal en alléguant des mensonges. Comment réagir à la médisance et à la calomnie? 1° En comprenant ce qui peut motiver la personne dans ses accusations. Nous parlons d’intention positive, ce qui peut être dérangeant pour certains. Il est nécessaire de comprendre que, de son point de vue, la personne qui dit du mal a toujours une bonne raison. Elle agit dans la recherche d’un bénéfice pour elle, elle répond à un besoin, conscient ou pas. Elle peut être convaincue de...

Lire la suite