real-estate-tag-line

Author Archives: JEAN MARC HENRY

La terre attend

La nue, imbibée d’eau, lentement me tourmente Passant des faux azurs Aux tons dorés et purs Les feux brûlent les chants, le monde se lamente. Pluies qui regardez dans le ciel éclatant, Grondez, la terre attend ! Le mont, le vert coteau, la prairie et la lande, Au vent qui gronde et meurt Prêtent de gaies clameurs ; Le tronc du bénitier puissamment se rebande Arbres qui vous voûtez au souffle du beau temps, Montez, la terre attend ! Les champs couvrent le front des côtes et des plaines Bientôt les épis mûrs Seront rangés par neuf Au fond de lourds greniers ; les granges seront pleines Épis qui mûrissez près des chemins montants, Séchez, la terre attend ! Les fleuves de tous les tons émaillent les vallées ; Les bois sont pleins de champs, Les champs d’oiseaux, de chants, De blairs les mieux roulés les villes sont peuplées. Beautés qui profitez du soleil du printemps, Vivez, la terre attend ! La vie gonfle les jours de fêtes grandioses ; Les soirs de doux festins D’échos les gais matins Les fous se rient de tout, des pauvres et des choses. Amis qui vous moquez de la main qui se tend,...

Lire la suite

Mes Respects ne me poser pas des questions merci

Mes Respects ne me poser pas des questions merci En examinant de près, l’image et le statut des femmes noires dans les sociétés africaines anciennes non soumises à une influence étrangère quelconque, on constate que celles-ci sont perçues comme des déesses. La femme noire et son rapport avec l’homme, dans la société africaine de la période pharaonique mérite donc d’être analysée. Ainsi, il est aisé de constater que même les vestiges archéologiques légués par les premiers Homo Sapiens Sapiens Africanus à travers le monde, témoignent de l’admiration des hommes pour les femmes noires. En effet, ces vestiges sont majoritairement des statuettes de femmes noires (vénus, déesses de la fécondité…). Dès lors, on comprend que la femme noire était valorisée et vénérée dans sa société, ce qui lui permettait de jouir d’une totale confiance en elle et aussi des mêmes privilèges que les hommes. Dans l’Afrique ancienne (Egypte/Nubie/Ethiopie)… La femme n’est pas seulement définie par son sexe mais aussi par sa nature divine. C’est celle qui a la possibilité de donner la vie, de procréer (Messou, Messi). Sa nature profonde est donc valorisée et divinisée. Au-delà, elle est celle qui, dans son rapport à l’homme, jouie d’une quadruple perceptions. En effet,...

Lire la suite

Nous reconstruisons

Nous reconstruisons nous-mêmes l’ordre du monde en image, à partir de données limitées, dénombrables, rigoureusement définies. Entre ces termes abstraits et par là maniables pour nous, nous nouons nous-mêmes des liens en concevant des rapports. Nous pouvons ainsi contempler dans une image, image dont l’existence même est suspendue à l’acte de notre attention, la nécessité qui est la substance même de l’univers, mais qui comme telle ne se manifeste à nous que par des coups. On ne contemple pas sans quelque amour. La contemplation de cette image de l’ordre du monde constitue un certain contact avec la beauté du monde. La beauté du monde, c’est l’ordre du monde aimé. Le travail physique constitue un contact spécifique avec la beauté du monde, et même, dans les meilleurs moments, un contact d’une plénitude telle que nul équivalent ne peut s’en trouver ailleurs. L’artiste, le savant, le penseur, le contemplatif doivent admirer réellement l’univers, percer cette pellicule d’irréalité qui le voile et en fait pour presque tous les hommes, à presque tous les moments de leur vie, un rêve ou un décor de théâtre. Ils le doivent, mais le plus souvent ne le peuvent pas. Celui qui a les membres rompus par l’effort...

Lire la suite

L’humanité a toujours été malade.

L’humanité a toujours été malade. Elle a toujours été à l’envers et dans la confusion, parce que vous avez été éduqués dans le mensonge. Mais une bonne chose arrive aujourd’hui, au moins, quelques jeunes gens intelligents prennent conscience que tout notre passé a été faux et qu’il a besoin d’un changement radical. « Nous avons besoin d’une discontinuité d’avec notre passé. Nous voulons recommencer, nous devons recommencer. Tout le passé a été une expérience d’une futilité totale ! » Une fois que nous acceptons la vérité telle qu’elle est, l’homme peut devenir sain. L’homme naît sain; nous le rendons fou. Une fois que nous acceptons qu’il n’y a aucune nation ni aucune race, l’homme deviendra très calme et serein. Toute cette violence continuelle et cette agressivité disparaîtront. Si nous acceptons le corps de l’homme, sa sexualité, de façon naturelle, alors tous les genres de stupidités prêchées au nom de la religion s’évaporeront. Quatre-vingt-dix-neuf pour cent de maladies psychologiques existent à cause de la répression sexuelle de l’homme. Nous devons délivrer l’homme de son passé. C’est tout mon travail ici; vous aider à vous débarrasser du passé. Tout ce que la société vous a fait doit être défait. Votre conscience doit être nettoyée,...

Lire la suite

La Prière du Pape François pour la Paix

La Prière du Pape François pour la Paix « Seigneur Dieu de paix, écoute notre supplication ! » : « Seigneur Dieu de paix, écoute notre supplication ! Nous avons essayé tant de fois et durant tant d’années de résoudre nos conflits avec nos forces et aussi avec nos armes ; tant de moments d’hostilité et d’obscurité ; tant de sang versé ; tant de vies brisées, tant d’espérances ensevelies… Mais nos efforts ont été vains. A présent, Seigneur, aide-nous Toi ! Donne-nous Toi la paix, enseigne-nous Toi la paix, guide-nous Toi vers la paix. Ouvre nos yeux et nos cœurs et donne-nous le courage de dire : « plus jamais la guerre » ; « avec la guerre tout est détruit ! ». Infuse en nous le courage d’accomplir des gestes concrets pour construire la paix. Seigneur, Dieu d’Abraham et des Prophètes, Dieu Amour qui nous a créés et nous appelle à vivre en frères, donne-nous la force d’être chaque jour des artisans de paix ; donne-nous la capacité de regarder avec bienveillance tous les frères que nous rencontrons sur notre chemin. Rends-nous disponibles à écouter le cri de nos concitoyens qui nous demandent de transformer nos armes en...

Lire la suite

Défendre toute bonne cause peut conduire au sacrifice suprême

il y va de la défense de la liberté, de la paix, de l’Etat de droit, de l’indépendance /souveraineté internationale, du contrôle des ressources naturelles d’un pays par ses fils, enfin de tout ce qui peut contribuer au mieux–être des générations futures. Il nous rappelle ce grand homme d’Etat européen qui disait à ses concitoyens qu’il est un mortel, et oui nous sommes des mortels. Mais, n’oublions point, que la destruction peut se manifester sous sa forme la plus vicieuse et là il s’agit de s’attaquer à notre intégrité et à notre honneur par le truchement de diffamation, de l’intoxication, de la délation, de la distorsion de nos idées et de nos intentions…etc. Sur ce terrain précis, nous avons toujours individuellement et collectivement nos actes et les faits comme réponse. Les Africains se doivent de se rendre à l’évidence que ni les amis de ce continent (Dieu seul sait que ces bonnes volontés se dévouent corps et âmes pour notre cause : l’éradication de la pauvreté, les soins aux plus démunis et bien d’autres actions humanitaires) ne pourront aller au-delà de leur mission. En dernier ressort, l’Afrique sera pour les générations futures ce que nous en ferons aujourd’hui. Les Africains...

Lire la suite

Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur

Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, Et ne t’appuie pas sur ta sagesse; Reconnais-le dans toutes tes voies, Et il aplanira tes sentiers. » Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, Et ne t’appuie pas sur ta sagesse; Reconnais-le dans toutes tes voies, Et il aplanira tes sentiers. » Faisons confiance à l’Eternel avec tout notre cœur et laissons-le nous diriger. Il n’a pas promis que les tempêtes ne viendraient jamais. Toutefois, il sait comment nous calmer. Au cœur de la tempête qui frappa le bateau des disciples , il suffit d’un « tais-toi » du Seigneur Jésus à la mer pour qu' »il y eu un grand calme ». Lorsqu’une tempête survient, lorsqu’une tribulation arrive, il sait non seulement comment ramener le calme mais également comment utiliser la tribulation pour notre bénéfice « sachant que l’affliction produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l’épreuve, et cette victoire l’espérance. Or, l’espérance ne trompe point, parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné. » Faisons confiance à l’Eternel avec tout notre cœur et laissons-le nous diriger. Il n’a pas promis que les tempêtes ne viendraient jamais. Toutefois, il sait comment nous calmer. Au cœur de la tempête...

Lire la suite

Je n’ai toujours pas compris qui est né en premier

Je n’ai toujours pas compris qui est né en premier: la paix ou la guerre mais nos femmes pleurent. Les guerres débutent toujours par une poignée de personnages pervers, ayant le pouvoir et pour qui la vie humaine n’a que peu de valeur, mais aussi et surtout par d’autres, beaucoup plus nombreux, et suffisamment bêtes pour aller risquer leurs vies sur le champ de bataille. “L’oppression d’un peuple ou même d’un simple individu est l’oppression de tous et l’on ne peut violer la liberté d’un seul sans violer la liberté de chacun.” Avec toutes ces souffrances autour de soi, on en vient à avoir honte d’accorder tant d’importance à soi-même et à ses états d’âme quand temps de gens souffrent autour de nous a cause de notre silence. L’ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine et la haine conduit à la violence. Voilà l’équation. Si la non-violence est la loi de l’humanité, l’avenir appartient aux femmes. Qui peut faire appel au coeur des hommes avec plus d’efficacité que la femme ? La victoire obtenue par la violence équivaut à une défaite, car elle est momentanée. La non-violence est infiniment supérieure à la violence, le pardon est...

Lire la suite

On est le Diable – on ne le devient point

On est le Diable, on ne le devient point. Le diable a le pouvoir de nous tourmenter, mais nous avons le pouvoir d’avoir des amis. Ainsi lui, seul ne peut vous tourmenter avec sa force contre le pouvoir infini des liens qui vous unissent, celui d’un peuple opprimé. Un tyran c’est un diable sans corne. La sorcellerie du tyran, elle se définit comme étant le fait de donner au faux une apparence vraie. Elle résulte d’un pacte conclu entre les diables et le sorcier dictateur dans le but de faire du mal. Elle peut avoir des conséquences fâcheuses sur la santé physique ou mentale de celui qui y croit. La sorcellerie du tyran est généralement utilisée pour provoquer la désunion pour la domination. Même si vous ne pouvez pas ouvertement affirmer vos opinions à cause des conséquences défavorables qui pourraient en découler ou simplement par peur ou manque de courage, vous pouvez en dernier lieu être malgré tout honnête avec vous-même en soutenant et défendant les idées politiques et religieuses qui vous tiennent le plus à cœur. Car la force de la tyrannie est votre silence. Un peuple qui suit le diable est un peuple sans avenir.

Lire la suite

Et si vous décidiez de contribuer à élever une Afrique libre.

Et si vous décidiez de contribuer à élever une Afrique libre. Je veux commencer un processus qui parlera des mentalités, des comportements qui sont responsables de la pauvreté de l’Afrique. Je ne parle pas ici d’individus mais plutôt de mentalités. En effet, je veux attirer l’attention du lecteur ou de la lectrice que vous êtes sur les vraies questions. Pourquoi vous limiter à vivre votre vie pour vous seul ? Quel héritage voulez vous laisser à vos enfants? Il y a un proverbe tiré des saintes écritures qui dit « l’homme de bien laisse un héritage aux enfants de ses enfants ». Depuis que je l’ai connu, je me pose toujours cette question : « quel héritage vais-je laisser à mes enfants ». Cet héritage ne se limite pas à un compte en banque fourni ou encore de la notoriété mais va plus loin. Cet héritage inclut des valeurs, des principes, un sentiment de fierté de la gratitude, des standards de vie. Car vous pouvez laisser de l’argent à votre descendance, mais si vous n’accompagnez pas cela de valeurs et de sentiments constructifs, vous aurez travaillé en vain car cet héritage se perdra. Vous avez la capacité de choisir quelle...

Lire la suite